Séjour en Guadeloupe

Pour partir en Guadeloupe depuis la métropole, vous avez le choix entre plusieurs compagnies et plusieurs aéroports de départ : des vols quotidiens Air France au départ de Paris-Roissy et Orly. Air Caraïbes et Corsairfly proposent aussi des départs de Paris-Orly. Au départ des aéroports régionaux (Nice, Marseille), la fréquence des vols est d’une fois par semaine. Une nouvelle desserte de la Guadeloupe par XL Airways depuis l’Aéroport de Paris-Roissy est inaugurée en décembre 2012. Pour l’achat de votre billet d’avion, nous vous recommandons le comparateur de vols vol24.fr. Vous y trouverez de nombreux vols vers la Guadeloupe, à des prix avantageux.

La durée du vol Paris- Pointe-à-Pitre varie généralement de 7h à 9h. Vous atterrirez à l’Aéroport international de Pointe-à-Pitre avec toutes les compagnies, sauf Corsair, qui dessert l’Aéroport de Saint-Martin Grand Case. Pour découvrir les différentes visages de la Guadeloupe, vous pourrez profiter des liaisons aériennes inter-îles qui desservent les aéroports locaux de Terres de Haut sur les Îles des Saintes, ou l’Aéroport de la Désirade.

La Guadeloupe se compose d’une île principale en forme de papillon, accompagnée de petites îles, posées sur le bleu profond de la mer des Caraïbes. Son climat tropical tempéré en fait une destination synonyme de douceur de vivre. Deux régions aux paysages très variés composent l’île principale : Basse Terre et Grande Terre. La région de Basse Terre offre aux amateurs de ballades des forêt tropicales où poussent les orchidées, des plages de sable volcanique ou blond, des cascades spectaculaires et le célèbre Piton de la Fournaise. Grande Terre est un lieu de séjour idéal pour ceux qui cherchent les lagons de sable fin : il ne faut pas manquer les sites naturels des falaises de la Grande-Vigie ou des Grand fonds, Sainte François ou Sainte Anne. Les petites îles de la Désirade et des Saintes offrent une tranquillité rêvée et des fonds marins superbes. Marie-Galante est connue pour être la terre de la canne à sucre et des meilleurs rhums.

Deux semaines ne suffiront pas à découvrir toutes les beautés de la Guadeloupe. Grande Terre et sa barrière de corail offrent de superbes sites pour la plongée, et si vous préférez le farniente, ses lagons sont des lieux de baignade privilégiés. C’est aussi le coin des surfeurs et des noctambules. L’archipel est le royaume du tourisme vert : sur Basse-Terre, des guides vous accompagnent sur les traces (sentiers) à la découverte des sources d’eau chaude (Sources Thomas) et des cascades vertigineuses (Saut d’Acomat). Les amateurs de trek pourront approcher l’impressionnante Grande Dame, nom donné au volcan de la Soufrière. Par bateau ou par avion, une escapade s’impose sur les rivages des Saintes ou de Marie-Galante, sans oublier les marchés de Pointe-à-Pitre, riches en couleurs et en produits de la pêche. Ne manquez pas de goûter la gastronomie créole et ses parfums : elle s’illustre avec talent et gourmandise chez «Passion Créole», à Deshaies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *